Pour une gauche écologique et solidaire à Dourdan

Cette association a pour but d’apporter une réponse progressiste conforme aux idéaux de la gauche écologique à la défense et la protection de l’environnement de la commune de Dourdan et de toutes les communes des anciens cantons de Dourdan tout en permettant le développement social, économique et culturel durable et harmonieux des communes concernées.

11 décembre 2016 ~ 0 Commentaire

Antoinette Bervas, une héroïne dourdannaise

La fusion des deux lycées de Dourdan aura comme conséquence d’attribuer un nouveau nom au nouvel établissement secondaire de notre ville.

Dourdan a donné naissance à une authentique héroïne qui y a organisé pendant les heures sombres de l’occupation et de la collaboration un réseau de sauvetage d’enfants juifs ou d’origine juive menacés de mort par les Nazis et leurs supplétifs français.

Cette éclatante réussite qui a sauvé de la mort 82 jeunes innocents persécutés pour des raisons immondes et délirantes, leur appartenance à une prétendue race inférieure, est l’œuvre au premier chef d’Antoinette BERVAS mais aussi des familles d’accueil de Dourdan et de sa région qui ont pris en acceptant ces enfants chez elles des risques considérables qui pouvaient les conduire elles- mêmes jusqu’à la déportation et l’assassinat.

C’est aussi toute la population de Dourdan qui a participé à cette opération de sauvetage.

Comment ces enfants auraient pu vivre deux ans dans notre commune alors peuplée de 4 000 habitants surtout concentrés dans le centre-ville et les villages environnants si la population ne s’était pas elle-même associée à leur sauvetage ?

Il était possible de résister à l’oppression et au nazisme, il était possible de lui faire échec et il était possible de le vaincre.

A sa manière, la population de Dourdan l’a démontré.

Le nouveau lycée de Dourdan doit porter le nom d’Antoinette Bervas, celui d’une héroïne dourdannaise. Ce sera un juste hommage.

 

GAUCHE ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE A DOURDAN 

 Le bureau,

Jean-Jacques Dulong, Président

Brigitte Zins, Vice-Présidente

Abdel El Idrissi, Trésorier

Romain Viteau, Secrétaire-Général

Blog : http://gaucheecologiqueetsolidaire.unblog.fr/

Page Facebook : https://www.facebook.com/gaucheecologiqueetsolidaire?fref=nf

24 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

Laïcité et bénédiction – Courrier M. Boquet 18/11/2016

Dourdan, le 18 novembre 2016

Madame le Maire,

Vous nous avez adressé une invitation pour participer au cimetière de Dourdan à une commémoration le 26 novembre prochain en hommage à l’ancien mamelouk de Napoléon 1er Roustam Raza qui est décédé dans notre ville, ce qui constitue une curiosité.

Nous tenons cependant à vous rappeler solennellement les termes de l’article 2 de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation de l’église et de l’état.

Il est expressément prévu à ce titre :

« La République ne reconnait, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ».

Nous sommes dans de telles conditions particulièrement surpris qu’il puisse y avoir une bénédiction opérée par un archevêque, certes arménien mais archevêque tout de même, devant une « pierre-croix » qui n’a pas été, du moins nous l’espérons, établie dans un espace public et avec des fonds publics.

La laïcité que nous réclamons à juste titre sur notre territoire national le respect à tous les citoyens et toutes les citoyennes de la République française ne peut être à géométrie variable.

Ce qui est bon pour les uns doit l’être également pour les autres.

Il n’y a pas  de religion privilégiée par rapport aux autres.

Nous désapprouvons formellement cette cérémonie religieuse organisée officiellement par la commune de Dourdan sous votre égide car elle constitue une atteinte caractérisée aux lois de la République auxquelles nous sommes particulièrement attachés comme élus républicains et de gauche.

Nous vous demandons en conséquence de retirer du programme officiel la bénédiction à laquelle ni vous ni le conseil municipal ne doit assister es qualités, et de nous fournir les explications indispensables sur cette « pierre-croix ».

Nous vous prions de croire, Madame le Maire, à l’assurance de nos plus laïcs sentiments.

Jean-Jacques Dulong, Romain Viteau, Brigitte Zins,

Groupe gauche écologique et solidaire à Dourdan

-

Pierre Ducoloner

16 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

Tribune d’expression politique – Journal municipal « A Dourdan » nov. 2016

A Dourdan nov. 2016

27 août 2016 ~ 0 Commentaire

Article Le Républicain juillet 2016

Article Le Républicain juillet 2016

22 juin 2016 ~ 0 Commentaire

Communiqué du 22 juin 2016

Pour assurer le développement de notre ville et la dynamiser tout en préservant son environnement naturel, une inflexion écologique au sein de la municipalité est aujourd’hui indispensable.

L’adhésion de la partie rurale  de Dourdan au parc régional de la Haute Vallée de Chevreuse sera essentielle parce qu’elle permettra de sauvegarder notre patrimoine naturelle et historique  mais aussi de s’appuyer sur lui pour développer notre ville.

Nous nous félicitons que la maire de Dourdan et son premier adjoint s’engagent en ce sens.

Faute cependant d’être représentés efficacement aujourd’hui au sein de l’exécutif municipal, nous considérons que nous serons plus utiles et notre action plus lisible en créant notre propre groupe.

Nous oeuvrerons résolument au sein de la majorité municipale dans une volonté de solidarité et de loyauté tout en faisant entendre la voix  de notre sensibilité qui a permis au second tour des élections municipales la victoire de la gauche et de l’écologie réunies sur un accord cadre face aux factions de la droite.

Il est en effet vital pour Dourdan et pour une gauche et une écologie aujourd’hui émiettées et même meurtries au plan national que nous puissions être entendus et que nous puissions agir.

 

 

Brigitte Zins, Jean-Jacques Dulong, Romain Viteau

Conseillers municipaux

09 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Communiqué 2nd tour des élections régionales 2015

Malgré leur éparpillement, le contexte national et international et le décalage entre la politique menée et les attentes et les besoins de notre population, les forces de gauche et écologistes à Dourdan et dans le Dourdannais ont bien résisté au premier tour des élections régionales.

Si la place du Front prétendument National est préoccupante puisqu’il obtient 20% des suffrages dans notre ville, ce résultat est cependant notablement inférieur à celui qu’il a malheureusement atteint ailleurs alors que notre région connait les mêmes problèmes et les mêmes difficultés que le reste du territoire national.

Les forces de gauche et écologistes d’Ile de France viennent de se regrouper dans une liste unique. Cependant nous regrettons la présence de Jean Vincent Placé sur cette liste, lui qui a permis à Laurence Bonzani alors conseillère municipale de sauver une municipalité de droite minoritaire à Dourdan.

Nous appelons tous nos adhérents, tous nos amis et sympathisants et d’une manière générale tous ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de l’écologie solidaire à voter et à faire voter sans hésitation pour la liste de rassemblement de la gauche et des écologistes en faisant barrage à la droite et encore davantage à l’extrême droite.

Demain viendra le temps de l’analyse et des leçons à tirer et elles sont certes nombreuses et sévères pour certains mais aujourd’hui, plus que jamais, il faut sauver l’essentiel, à savoir que notre région reste administrée par une majorité de gauche et écologiste.

01 décembre 2015 ~ 0 Commentaire

Communiqué Gauche Écologique et Solidaire à Dourdan et dans le Dourdannais – 01/12/2015

Les récents et odieux événements qui ont endeuillé notre pays ont relégué à l’arrière-plan les élections régionales qui n’intéressaient visiblement, à tort ou à raison, que les partis politiques et leurs candidats.

A-t-on déjà vu une telle distance entre la politique et les citoyens ?

C’est déplorable !

La gauche écologique et solidaire à Dourdan et dans le Dourdannais respecte les différentes sensibilités qui sont représentées en son sein car elle ne constitue pas un bloc monolithique mais un rassemblement de dourdannais réunis sur une vision commune de l’avenir de leur ville et de leur région.

Elle appelle nécessairement à voter pour une formation évidemment de gauche aux prochaines élections régionales et elle laisse à chacun le choix de se déterminer même si elle comprend et déplore en même temps que beaucoup d’électeurs choisiront l’abstention qui constitue cependant un choix à la fois facile et dangereux car favorisant l’extrême droite qui est la pire de toutes les solutions.

Cependant, la présence invraisemblable de Madame Bonzani sur la liste régionale IDF du parti socialiste pour l’Essonne nous scandalise et nous ne sommes pas les seuls à Dourdan à partager un tel sentiment…

Comment oublier que cette personne a permis à la droite traditionnaliste d’Olivier Legois de se maintenir à la mairie de 2010 à 2014 alors que tout était réuni pour permettre des élections anticipées qui auraient permis à la gauche de retrouver une majorité municipale qu’elle n’aurait jamais dû perdre ?

Comment oublier que cette personne, élue régionale et ancienne élue municipale,  se maintient contre vents et marées dans un logement municipal avec un loyer de type HLM en prétendant qu’elle y a droit, ce qui est notoirement faux et même mensonger…

Nous savons que quasiment tous les socialistes de Dourdan avec lesquels nous sommes alliés au sein de la majorité municipale de Dourdan partagent notre point de vue pour avoir vécu personnellement les errements et les trahisons de madame Bonzani mais il n’en reste pas moins qu’elle est candidate sur cette liste socialiste avec son mentor Jean-Vincent Placé,  instigateur en son temps de l’intégration de Madame Bonzani à la municipalité de droite, époque où elle désirait préférer des écologistes de droite à des « productivistes » de gauche pour justifier son choix…

Non seulement, nous ne pouvons appeler à voter pour la liste socialiste au premier tour mais son maintien au deuxième tour nous empêcherait à notre très vif regret d’appeler à voter pour toute liste dont elle ferait partie et quelle que soit sa place.

L’éthique personnelle et politique est à la base de nos convictions.

 

GAUCHE ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE A DOURDAN 

 Le bureau,

Jean-Jacques Dulong, Président

Brigitte Zins, Vice-Présidente

Abdel El Idrissi, Trésorier

Romain Viteau, Secrétaire-Général

https://www.facebook.com/gaucheecologiqueetsolidaire/?ref=aymt_homepage_panel

16 novembre 2015 ~ 0 Commentaire

Déclaration Conseil Municipal de Dourdan du 16/11/2015

Dourdan, comme les autres villes françaises et beaucoup de villes étrangères, est en deuil.

Dourdan, ville résistante en son temps, ville où quatre-vingt enfants juifs ou d’origine juive qui y étaient réfugiés, condamnés à mort par les nazis et leurs collaborateurs du régime de Vichy furent tous sauvés grâce à la solidarité agissante de la population, ville aujourd’hui de la diversité et fière de l’être, s’incline devant la mémoire des hommes et des femmes assassinés de sang-froid et s’associe à la douleur de leurs proches.

Une république se cimente dans les épreuves les plus dures et les plus cruelles. De la Révolution pendant laquelle sont nés nos idéaux provenant de la rencontre de la philosophie humaniste des Lumières et des mouvements populaires à la Résistance, l’histoire n’a pas été avare en exemples marquants et c’est ainsi que se construit un peuple comme le nôtre qui est en perpétuel devenir.

Attachés aux idéaux de liberté, d’égalité et de fraternité de notre République, les citoyens et citoyennes de notre ville, tous unis dans la dénonciation des crimes et le recueillement dû aux victimes, ne se laisseront pas circonvenir par des sentiments de peur, de haine et de terreur, ce que veulent avant tout les assassins, leurs commanditaires et tous ceux qui spéculent pour des motifs inavouables sur la stratégie du choc voire du « chaos » où l’émotion permet tous les dérapages comme l’histoire l’a trop souvent démontré, et c’est pourquoi le respect du droit est essentiel.

Nous appelons enfin à une solidarité active avec tous ceux et toutes celles qui luttent ici et là dans le monde et notamment dans les pays qu’il est convenu d’appeler musulmans contre l’obscurantisme et le fanatisme et qui vient quasiment des drames comme celui que nous venons de connaître.

Leur combat est plus que jamais le nôtre.

Dourdan le 16 novembre 2015

Jean-Jacques Dulong, Brigitte Zins, Romain Viteau

Conseillers municipaux appartenant à la majorité.

 

12 octobre 2015 ~ 0 Commentaire

Communiqué « Et l’écologie aux élections régionales de 2015 ? »

Le deuxième tour des élections municipales de mars 2014 a amené à la tête de la municipalité de Dourdan une majorité de gauche qui compte pour la première fois des écologistes après vingt ans de querelle avec les socialistes, notamment sur l’urbanisme.
Cette querelle avait atteint son paroxysme en 2008 avec l’élection d’une liste de droite issue des milieux traditionalistes qui avait profité d’une triangulaire au second tour entre les deux listes de gauche qui n’avaient pu s’entendre.
 
Pourtant dès 2010 Dourdan aurait pu retrouver une majorité de gauche si une conseillère régionale Europe Ecologie Les Verts n’avait apporté sa voix à la municipalité de droite. Celle-ci a depuis quitté ce parti pour voguer vers d’autres flots qu’elle espère plus propices à sa réélection au Conseil Régional, dans le sillage de son mentor, alors que ni l’une ni l’autre
n’ont fait quoi que ce soit pour l’environnement et n’ont défendu l’intérêt général, à Dourdan comme ailleurs.
 
La terrible erreur du passé a été réparée avec quatre ans de retard, mais nous n’avons pas la mémoire courte aussi bien sur les causes de la division que sur les trahisons perpétrées.
 
C’est dire que la réunion réussie aujourd’hui des forces de gauche et écologistes à Dourdan est un élément à la fois positif et essentiel.
 
Notre municipalité, maintenant de gauche et écologiste, peut désormais mener une politique sociale de la ville dans l’intérêt de l’ensemble de la population et permet également de préserver notre cadre de vie de « ville à la campagne » auquel tous les dourdannais et dourdannaises sont légitimement et très largement attachés.
 
L’essentiel pour nous réside dans la mise en oeuvre de nos idées et c’est dans cet esprit que nous avons signé au mois de mars 2014 un accord cadre en fusionnant avec la liste socialiste de Maryvonne BOQUET, aujourd’hui Maire de la ville, et dont nous connaissions le sens du respect de la parole donnée.
 
Nous n’avons pas cherché des postes ou des places pour nous-mêmes, les réservant à deux de nos jeunes dont l’un est désormais Adjoint à la jeunesse. Notre conception de la politique, au moins au niveau local, n’est pas que celle-ci se professionnalise mais qu’elle soit réservée aux citoyens.
 
La politique de développement de notre ville s’appuiera ainsi, entres autres, sur nos atouts naturels qui permettent à Dourdan de garder sa singularité en Région Parisienne de « ville à la campagne » tout en affichant son dynamisme.
 
C’est la fin de l’étalement urbain et du mitage continuel de la campagne comme à Vaubesnard ou à Beaurepaire, sites qui attirent toutes les convoitises des promoteurs, investisseurs fonciers et autres aménageurs peu scrupuleux de la protection de l’environnement. Des projets tels que l’aménagement du Puits des Champs ne seront réussis que si certaines précautions sont réunies.
 
L’écologie, contrairement à la caricature qui en est trop souvent véhiculée et dont souvent les écologistes sont responsables, ne constitue pas un frein au développement mais au contraire un élément moteur dès lors qu’il se fait en harmonie avec la nature et non en la saccageant.
 
La crise économique et sociale et les remous mondiaux qu’elle provoque ici et là sont des sujets de forte inquiétude à Dourdan comme ailleurs que nous partageons avec l’ensemble de la population.
 
Des échéances électorales importantes vont avoir lieu au mois de décembre et décideront de l’orientation politique de notre région avec des conséquences économiques, sociales et même culturelles.
 
La gauche sera à l’évidence divisée et il ne pourrait en être autrement si l’on considère la politique actuelle du gouvernement. Preuve en est les deux référendums organisés simultanément du 16 au 18 octobre, l’un par le parti socialiste l’autre par « la gauche de la gauche ».
 
Notre groupe n’est pas un parti politique et n’a pas de consigne de vote à donner, du moins au premier tour, mais notre attachement à une politique de « gauche écologique et solidaire » nous obligera à être attentifs aux éventuelles alliances qui se dessinent.

GAUCHE ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE A DOURDAN 

 Le bureau,

Jean-Jacques Dulong, Président

Brigitte Zins, Vice-Présidente

Abdel El Idrissi, Trésorier

Romain Viteau, Secrétaire-Général

16 juin 2015 ~ 0 Commentaire

Communiqué Maternité de Dourdan

L’annonce de la fermeture de la maternité de Dourdan au 1er juillet 2015 est une très mauvaise nouvelle.
 
Sous des prétextes de meilleure efficience médicale et de rentabilité financière (à court terme), c’est une politique volontaire d’abandon des services publics dans les petites et moyennes communes qui se poursuit, hier le tribunal et son greffe et le centre de sécurité sociale parmi d’autres suppressions, aujourd’hui notre maternité, fleuron de notre hôpital, demain les urgences, puis l’hôpital lui-même.
 
Des causes circonstancielles peuvent expliquer la situation actuelle mais elles ne peuvent la justifier car la suppression de la maternité s’inscrit dans la continuité d’une politique néfaste pour les services publics de proximité auquel seul, en son temps, le gouvernement Jospin a refusé l’application aveugle.
 
La Gauche écologique et solidaire à Dourdan et dans le Dourdannais est solidaire du personnel de la maternité et de l’hôpital, de notre population et de ses élus dans leur combat pour le maintien de la maternité et à terme de l’hôpital.
 
Dourdan ne doit  devenir ni une ville dortoir ni une ville de weekend mais une ville vivante et dynamique à 50 kilomètres de Paris dans une région naturelle attrayante et préservée du tout béton.
Fait à Dourdan le 16 juin 2015,
 
Le bureau :
Jean-Jacques Dulong, Président
Brigitte Zins, Vice-Présidente
Abdel El Idrissi, Trésorier
Romain Viteau, Secrétaire-Général

 

 

Augmentez nos Salaires ! |
Jacqueline Irles |
Stoptafta41 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ideedeloi
| La gauche citoyenne
| ESPOIR CITOYEN